Quel est Anti crénelage?

Anti-crénelage englobe une variété de techniques utilisées pour se débarrasser des bords inégaux et escarpés de votre écran qui émergent à la suite de pixels rectangulaires qui se forment dans des formes non rectangulaires.

Les personnes qui ne sont pas amicales avec le jeu sur PC et tous les différents paramètres graphiques trouvés dans les menus d’options de presque tous les jeux sur PC qui semblent un peu déroutants, alors ils pourraient penser à ce qu’est l’anti-aliasing.

Ici, nous allons pour l’explication détaillée de l’anti-aliasing, nous allons lister les techniques admirées que vous souhaitez expérimenter en 2021, par quelques astuces, nous sommes là pour vous aider à décider laquelle choisir pour une excellente expérience de jeu.

Que fait l’anti-aliasing?

Comme nous le savons tous, notre écran est composé de pixels. Ce sont les plus petits éléments de toutes les images numériques, et d’un autre côté, les téléviseurs modernes et les moniteurs d’ordinateur avancés ont des résolutions élevées qui [oimt millions de pixels, ce qui est encore rectangulaire. Cela signifie que lorsque nous voyons des formes rondes sur l’écran, c’est un vœu de voir des bords irréguliers et rugueux, par exemple des alias.

On dit que l’anti-aliasing a du mal à réduire autant que possible l’aliasing en utilisant ses diverses techniques d’anti-aliasing.

Types de anti-crénelage?

En cette année 2021, il existe peu de techniques acceptables et certaines sont incroyablement importantes que d’autres. Dans les paragraphes ci-dessous, nous vous donnerons une brève description de ces techniques d’anti-aliasing que vous pourriez rechercher.

MSAA

Cette abréviation MSAA signifie «multisampling Anti Aliasing», et fait partie des types les plus courants qui atteignent généralement le meilleur équilibre entre performances et fidélité visuelle. Ce type d’anti-crénelage prend plusieurs échantillons de deux pixels adjacents ou plus pour produire une image de plus haute fidélité. Plus les échantillons sont utilisés, plus l’aspect de l’image sera élevé. Cependant, l’utilisation de plus d’échantillons nécessite automatiquement une puissance GPU supplémentaire, et cette technique peut généralement utiliser deux, quatre ou huit échantillons.

De plus, nous avons également (anti-aliasing de qualité améliorée) EQAA et (anti-aliasing d’échantillonnage de couverture) CSAA. Ce sont donc les évolutions de nul autre que NVIDIA et AMD, et ce sont toutes deux des techniques de multi-échantillonnage qui créent des résultats similaires à MSAA et fonctionnent plus énergiquement sans mettre autant d’efforts dans le matériel.

SSAA

SSAA signifie «supersampling anti aliasing», et est l’une des techniques d’anti-aliasing les plus basiques et les plus populaires que vous rencontrerez. principalement, SSAA manifeste le jeu à une résolution haut de gamme, puis le compresse pour fournir une image plus claire et plus nette en utilisant différents motifs de sous-échantillonnage.

Dans l’ensemble, il peut produire le meilleur résultat en termes de réduction des alias. Pourtant, il transmet un gros battement de performance qui peut sagement lié les performances de nombreux GPU, c’est quelque chose qui fait un choix erroné avec des cartes graphiques plus faibles.

FXAA

FXAA abrégé pour «anti-aliasing approximatif rapide», a été la création de NVIDIA, et est connu pour être les meilleures techniques anti-aliasing pour les PC bas de gamme. La raison en est sa moindre demande sur le GPU, car lorsqu’il apparaît à l’écran, il adoucit l’image 2D au lieu de prendre en compte la géométrie 3D des modèles en jeu.

Le côté négatif est que les textures et les bords peuvent devenir quelque peu flous, ce qui n’est pas acceptable par rapport aux images attrayantes et plus nettes produites par MSAA et SSAA.

MLAA

FXAA abrégé pour «anti-aliasing approximatif rapide», a été la création de NVIDIA, et est connu pour être les meilleures techniques anti-aliasing pour les PC bas de gamme. La raison en est sa moindre demande sur le GPU, car lorsqu’il apparaît à l’écran, il adoucit l’image 2D au lieu de prendre en compte la géométrie 3D des modèles en jeu.

Le côté négatif est que les textures et les bords peuvent devenir quelque peu flous, ce qui n’est pas acceptable par rapport aux images attrayantes et plus nettes produites par MSAA et SSAA.

SMAA

Tout comme MLAA, SMAA signifie (subpixel morphological anti aliasing) est une technique de post-traitement similaire qui fonctionne et fonctionne comme les autres. Son principal avantage et admiré est qu’il atténue l’effet de brouillard qui est un inconvénient commun aux deux méthodes mentionnées ci-dessus.

TXAA

Une autre technique est TXAA signifie anti-aliasing temporel. Il a également été introduit par Nvidia et c’est une méthode anti-aliasing très compliquée et unique qui utilise des méthodes AA assorties pour gérer à la fois les bords irréguliers irréguliers et l’aliasing temporel en rendant le mouvement fluide.

De plus, il est très exigeant dans le monde du matériel mais ne sera pas utilisé par de nombreux jeux en 2021.

DLSS

Le dernier mais non le moindre est DLSS abrégé pour «super-échantillonnage d’apprentissage en profondeur, il a également été inventé par la marque NVIDIA et peut instantanément fonctionner pour les GPU basés sur Volta et Turing, car nous savons qu’il repose sur le noyau Tensor qui n’a que l’implémentation dans ces deux architectures.

DLSS utilise des modèles d’apprentissage détaillés qui ont été construits sur un superordinateur NVIDIA pour permettre au GPU d’initier une image plus nette et plus précise et de la mettre à niveau vers une résolution haut de gamme à l’aide des cœurs Tensor mentionnés précédemment.

Quelle technique d’Anti Aliasing devez-vous ut iliser?

Nous sommes donc ici pour décider quelle technique d’anti-aliasing est la meilleure et fonctionne mieux de manière conviviale.

Dans l’ensemble, l’anti-crénelage est un processus qui efface l’écran flou et vous donne une meilleure image pendant que vous jouez à un jeu ou que vous faites votre autre travail. Nous allons maintenant différencier les techniques pour rendre votre opinion plus claire. FXAA, MLAA et SMAA sont les méthodes qui dépendent du post-traitement, ce qui est le mieux pour les versions bas de gamme et moyenne échelle, car elles peuvent réduire l’aliasing sans mettre autant d’efforts dans le matériel.

En plus de ceux-ci, comme mentionné précédemment, il y a généralement du flou et de la buée impliqués, donc cela n’a pas l’air bien comparé à la méthode de suréchantillonnage et à la méthode de multi-échantillonnage qui produisent une image plus nette.

Cela dit, MSAA et SSAA créent une image de haute qualité, plus claire et plus claire, mais ils ont également besoin de beaucoup de puissance de traitement GPU. Et en fin de compte, cela se traduit par une chute de trames par seconde (FPS) observable qui peut facilement rendre l’aventure de jeu moins agréable et divertissante sur les PC plus faibles.

Cependant, cela ne signifie rien que certaines techniques sont utiles et d’autres ne le sont pas et des techniques telles que EQAA, CSAA et DLSS ne peuvent être utilisées que dans les jeux qui les soutiennent et les connaissent.

Le choix vous appartient, la technique que vous utilisez dépend en grande partie de votre priorité et de votre matériel. Ceux qui veulent les meilleures performances dans leurs jeux s’en tiendront sûrement à FXAA, mais ceux qui ne se soucient pas de la performance peuvent choisir SSAA, à partir de là ils peuvent obtenir la meilleure fidélité visuelle.

incroyablement, ce serait génial d’essayer toutes les techniques disponibles dans votre jeu, cela vous aiderait à choisir celle qui vous convient.

Conclusion

Et c’était l’anti-aliasing complet en un mot, avec toutes les techniques d’anti-aliasing que vous recherchiez.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire